Cinéma palace
famille dans film Parasite

Un avis critique sur le film “Parasite”

Que se passerait-il si votre domestique, qui a trouvé refuge chez vous, devenait un parasite ? C’est ce qui s’est passé dans le succès au box-office sud-coréen intitulé ” Parasite “, sorti en mai 2019.

Écrit, coproduit et réalisé par Bong Joon-ho, le film met en vedette de bons acteurs coréens. Parmis eux nous retrouveront Song Kang-ho, Lee Sun-kyun ou encore Cho Yeo-jeong. Une comédie noire avec des sensations fortes est l’un des genres cinématographiques les plus populaires. Si vous regardez ce film, vous connaîtrez bien les malheurs que des étrangers ou des personnes extérieures à votre maison sont capables d’apporter.

Résumé

L’histoire commence et nous rencontrons la famille Kim. Le père Kim Ki-taek (Song Kang-ho), la mère Chung-sook (Jang Hye-jin), la fille Ki-jung (Park So-dam) et le fils Kim Ki-woo (Choi Woo-shik). Ils vivent dans la pauvreté, avec des emplois mal payés et dans un petit appartement en sous-sol. Un jour, l’ami de Ki-woo, Min-hyuk (Park Seo-joon), lui donne une idée sombre, mais solide pour accumuler de la richesse. Il lui suggère de se faire passer pour un professeur d’anglais pour l’enseigner à la fille de la riche famille Park, Park Da-hye (Jung Ji-so).

Les Parks l’engage comme son professeur d’anglais. Maintenant, la famille Kim peut mettre son sombre plan en action. Ils se font passer pour des travailleurs indépendants hautement qualifiés pour entrer dans la résidence des Park comme domestiques. Ki-Jung se fait passer pour “Jessica”, qui devient l’art-thérapeute du fils cadet de la famille Park, Park Da-song (Jung Hyeon-jun). Elle a remplacé le chauffeur de la famille, Yoon (Park Keun-rok). Ki-Jung prétendant l’avoir vu avoir des relations sexuelles dans leur voiture. Son plan a fonctionné et elle a pu convaincre la famille Park de remplacer Yoon et de nommer Ki-taek à sa place. Enfin, la mère de la famille Kim devient la gouvernante des Parks. Ils prétendent (à tort) que la gouvernante de longue date est atteinte de tuberculose. En réalité, elle n’avait qu’une allergie aux pêches et rien d’autre. Ki-woo passe à l’action et entame une relation amoureuse secrète avec Da-hye.

Affiche film 2019 parasite
Une affiche du film représentant les deux familles.

Les Parks et les Kim sont lentement devenus si proches qu’ils commencent à compter sur les Kim pour tout. Lorsqu’ils partent en camping, les Kim commencent à profiter du luxe de la maison. Soudain, Moon-gwang (l’ancienne gouvernante) arrive à la maison et leur dit qu’elle a laissé quelque chose au sous-sol. Mais, dans la cave, se cache une surprise ! À l’insu de tous, le mari de Moon-gwang, Oh Geun-sae (Park Myung-hoon), se cachait depuis plus de quatre ans, car il est couvert de dettes. Moon-gwang les avait filmés sur son téléphone alors qu’ils s’amusaient dans la résidence. Elle leur faisait maintenant du chantage. S’ils révélaient le secret découvert aux Parks, elle montrera la vidéo à ces derniers. C’est là que tout se complique pour la pauvre famille…

Les points positifs

  • Un rebondissement inattendu !

Souvent, un film coréen passe inaperçu auprès du public mondial. Mais je dois vous dire que Parasite est une vraie révélation ! Je ne pouvais tout simplement pas imaginer que l’histoire prendrait une tournure aussi radicale. Ce qui m’était apparu comme une famille pauvre essayant de gagner de l’argent en commettant une fraude amusante s’est transformé en une série de désastres horribles avec des morts et des meurtres.

Cependant, je dois dire que Parasite a suscité des sensations fortes dès le début. Sinon, je n’aurais pas été aussi absorbé par l’envie d’apprendre “ce qui va se passer ensuite”.

  • Un jeu d’acteur sans pareil

Étant multilingue, j’ai l’habitude de regarder des films du monde entier dans leur langue d’origine. Ainsi, je suis en mesure d’évaluer en détail les talents d’acteur de la distribution. En regardant Parasite, je me suis embrouillée ! J’ai oublié que les familles Kim et Park n’étaient que des acteurs, tant leurs performances me paraissaient réelles. Je peux donc dire que l’impact du développement des personnages dans Parasite était vraiment immense.

  • Le travail de caméra

La photographie de Hong Kyung-pyo et le montage de Yang Jin-mo dans ce film étaient d’un niveau supérieur. Je pense que le travail de la caméra a contribué de manière significative à intensifier le sombre frisson du film. Parasite comportait certains éléments d’horreur et la caméra les a tous capturés avec précision.

  • Bong Joon-ho mérite la couronne

Joon-ho mérite un certain crédit pour avoir développé un film comme Parasite. En effet, il commence par une comédie et s’intensifie lentement en un thriller sombre et horrifiant. À chaque minute qui passe, le frisson augmente jusqu’à atteindre son apogée vers la fin. En tant que spectateur avide de cinéma, j’ai rarement rencontré une intrigue aussi renversante.

Les points négatifs

  • La représentation de l’immobilité économique

Je pense que Parasite a dépeint l’immobilité économique de la société et l’incapacité des pauvres à devenir riches. Dans une certaine mesure, je crois que cela montre que “les riches mourront riches et les pauvres mourront pauvres”. Je suppose que la persévérance et le travail intelligent sont la clé du succès. Si quelqu’un est pauvre, il ou elle peut atteindre ses objectifs de vie et devenir riche avec le temps. Mais pas comme la famille Kim. En cherchant à devenir riche, ils ont fait une erreur monumentale !

  • La fin : Pourquoi le “meurtre” ?

Vous avez lu (ou peut-être vu) l’histoire en détail. Comme moi, vous vous êtes sûrement demandé pourquoi M. Kim a tué M. Park à la fin ? Je pense que ce meurtre soudain était en effet une bêtise de la part de M. Kim. Il n’a fait qu’attirer le malheur sur lui-même et sur les membres de sa famille.

Je peux comprendre que Geun-sae était tout feu tout flamme pour venger la mort de sa femme et qu’il soit déchaîné à la fête. Mais M. Kim ? Était-il vraiment nécessaire qu’il aille jusqu’à “tuer” M. Park dans un soudain accès de colère, juste parce que M. Park était dégoûté par “l’odeur” du “pauvre” Geun-sae mort ou peut-être parce qu’il lui avait demandé de laisser sa fille mourante et de s’occuper d’abord de son fils victime d’une crise ? Je peux comprendre qu’il était vraiment bouleversé par le fait que sa fille mourait devant lui et que M. Park se moquait verbalement de l'”odeur” d’un “pauvre” homme mort, cependant il n’en reste pas moins que tuer quelqu’un dans un accès de rage soudain n’est jamais une option.

Je crois que Parasite fait la lumière sur la quantité d’affection qu’un père peut avoir pour sa fille. Bien sûr, l’amour d’un père pour sa fille est toujours inconditionnel et le film a peut-être voulu illustrer cet amour en montrant le meurtre de M. Park. Mais je dois dire que c’est une façon vraiment horrible de représenter l’amour !

Notre avis

J’ai trouvé une certaine dose de superstition dépeinte dans Parasite. L’ami de Ki-woo lui avait donné une “pierre d’érudit” en lui disant qu’elle lui apporterait beaucoup de chance et de richesse. Mais l’a-t-elle vraiment fait ? Je pense qu’elle n’a apporté que des malheurs dans la vie de Ki-woo après un bonheur éphémère. En fait, c’est seulement avec cette pierre que Geun-sae lui a cassé la tête. Un sacré porte-bonheur en effet.

Si vous regardez Parasite avec les membres de votre famille, je vous garantis que, tout comme moi, vous apprécierez le film. Notre héros Ki-woo, avec toutes ses misères, met sûrement en évidence la morale de cette histoire : “Si vous faites un plan, la vie ne se déroule jamais comme ça !”.

Ajouter un commentaire